Claude Le Sauteur

HUILE/TOILE
8X10" // 20,32X25,4 CM
1979

Évaluez le prix de vos tableaux

Un tableau à vendre?

web

web

Claude Le Sauteur, un grand artiste peintre de la modernité

Grand maître canadien, l’artiste peintre Claude Le Sauteur, ARC (Académie Royale des arts du Canada) est né à Rivière Pentecôte, au Québec en 1926 (décès en 2007).  Il étudia à l’École des beaux-arts de Québec. Élève de Jean-Paul Lemieux et Jean-Philippe Dallaire, les œuvres de Claude Le Sauteur sont de solides compositions aux multiples facettes où s’entremêlent ciel, personnages, forêts, courbes d’épaules et de montagnes.  Le Sauteur a employé différentes techniques telles que l’huile sur toile, le pastel à l’huile et le fusain sur papier.  Il a aussi travaillé la gravure, illustré de livres et publié des sérigraphies et des lithographies. Claude Le Sauteur a marqué les arts visuels du Québec par le dynamisme et le rythme de ses tableaux qui ne cessent d’étonner.

« La peinture figurative a connu à partir de la seconde partie du vingtième siècle, sinon une crise, de profondes remises en question. En effet, sous la pression de l’abstraction, il lui fallait déborder le thème de la peinture de genre et trouver sa place dans la modernité… Et parmi les peintres figuratifs de cette période qui y sont arrivés, Claude LeSauteur est certainement l’un de ceux qui se sont le plus distingués.

Des compositions riches

Moderne tout en demeurant fidèle avec la tradition picturale, la peinture de Claude Le Sauteur se particularise par ses aplats appliqués par couches successives ainsi que par son univers esthétique où la couleur joue un rôle capital. Méthodique, son art est construit avec rigueur, et ce, tant sur le plan de la structure que des harmonies. Son œuvre se trouve dans la continuité de celle de Jean-Philippe Dallaire, d’une part, et de Jean Paul Lemieux, d’autre part, pour son côté solennel. » Robert Bernier.

Artiste peintre québécois, Claude Le Sauteur a participé à de nombreuses expositions au Québec et en Ontario.  Plusieurs articles dans divers journaux et revues lui ont été consacrés.  Il est solidement présent dans plusieurs des grandes galeries d’art à travers le Canada et ses œuvres font partie de bon nombre de collections publiques et privées.

ARTICLE(S) ADDITIONNEL(S):

Claude Le Sauteur, ARC (1926)

De tous les artistes associés à la peinture traditionnelle, Claude Le Sauteur est sans aucun doute le plus moderne. Ni la facture de ses œuvres ni les thèmes qu’il aborde dans ses tableaux n’ont de parenté directe avec des artistes comme Francesco Iacurto, Léo Ayotte ou Littorio Del Signore. Traitant ses sujets de façon beaucoup plus stylisée, il n’hésite pas à réorganiser le réel dans un ordre fondamentalement différent, et surtout, il préconise un esthétisme détaché de la représentation de la réalité physique. La dimension moderne de sa démarche réside dans la déformation de ses personnages, dans la stylisation du paysage et dans l’utilisation audacieuse qu’il fait de la couleur. Cette manière de faire n’est pas sans évoquer les œuvres de Jean Dallaire, qui fut d’ailleurs son professeur à l’École des Beaux-arts de Québec. Le Sauteur n’en demeure pas moins éminemment personnel dans son approche. Il a réussi à l’évidence à créer un langage qui lui est propre.

La modernité de Le Sauteur se situe tout de même dans la tradition, puisque l’importance de l’esthétisme et des harmonies chromatiques relève de la tradition moderne. Qui plus est, l’artiste stylise son espace en s’inspirant fortement du cubisme, tout en prenant soin d’utiliser la construction géométrique pour servir les valeurs esthétiques et non, à l’instar des peintres cubistes, pour créer une nouvelle codification de la surface par la déconstruction-reconstruction du sujet. Voilà pourquoi la modernité qui caractérise son œuvre chevauche la tradition. Le Sauteur n’interroge pas les bases picturales, il ne cherche d’aucune manière à mettre en question la présence du sujet et le contenu narratif, pas plus que la mise en place des éléments dans le rectangle de la toile. La qualité première de l’artiste n’est donc ni l’audace ni la nouveauté. Cependant, et c’est là sa plus grande force, il pousse à son paroxysme les valeurs esthétiques de l’œuvre comme peu d’artistes sont arrivés à le faire. Que l’on soit partisan ou non de la tradition picturale, force est d’admettre que Le Sauteur possède, question de métier, tous les attributs d’un grand peintre.

Pour la qualité de son œuvre, Claude Le Sauteur occupe une place privilégiée dans notre peinture. Ses tableaux, en particulier à partir du début des années 1990, sont le vibrant hommage d’une maturité plastique qui s’exprime toujours avec un savoir-faire peu commun.

Source : Robert Bernier, La peinture au Québec depuis les années 1960, Les Éditions de l’Homme, 2002, Le Sauteur Claude Le Sauteur, ARC (1926), pages 298-299.

POUR EN SAVOIR DAVANTAGE:

S'INSCRIRE À L'INFOLETTRE

© 2021 All rights reserved Galerie Nuances  Conception Web par Propagam

SUBSCRIBE TO OUR NEWSLETTER

© 2021 All rights reserved Galerie Nuances  Conception Web par Propagam

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique